SCENE 2: La société de taxi est nulle, le garagiste complètement à l'ouest mais notre assistance et l'expert sont supers efficaces!

L'accrochage (3)
L' automobiliste est parti, couillon, sa poubelle n'a rien. Me voilà donc au bord de la route le téléphone en main...

- Allo Nath? Je viens d'avoir un accrochage, je risque d'avoir un p'ti'peu de retard!..
 
- Chéri?  Ben heu j'ai eu un p'ti'accrochage avec la voiture mais CE N'EST PAS DE MA FAUTE HEIN! C'est un endormi qui a grillé le stop. Ah, tu t'occupes de l'assistance? Ok, j'attends...

- Oui? Bonjour madame de l'assistance, y'en a pour une heure d'attente? Bon ben ok.

  - Allo Nath? Ben je suis immobilisée pour 1h alors si tu veux, viens faire la causette ici!!!

Et c'est ainsi que nous voilà, Nath, sa fifille et moi, en train de tenir salon au bord de la route. Heureusement que ma copine est là : c'est elle qui, lorsque Titine est partie, me ramène chez Bellemèràmoi. Du coup nous passons un super après-midi pendant que Lhommàmoi régle tous les détails de l'assurance... Ben oui quoi, chacun sa tâche: moi je papote et LHommàmoi régle les problèmes...

Objets (69)Pour la suite de l'histoire,  je vais tenter de faire court mais ce n'est pas gagné hein...

Fou (4)Acte 1): Un taxi dont le conducteur est un peu bizarre (il hésite beaucoup dans sa conduite et ce, malgré son  âge avancé.) vient nous chercher pour nous emmener prendre unvéhicule de location.

panneau (50)Acte 2): Lorsque nous ramenons la voiture louée, c'est une camionnette toute pourrie, taxi pour handicapés,  qui vient nous chercher pour nous ramener chez bellemèràmoi (en lieu et place du taxi demandé par notre assistance). Nous nous retrouvons donc à trois sur la banquette avant, esquichés comme des alencades.

1 (7)Acte 3): Le garagiste se fout de notre G**le en ne nous transmettant pas l'avis de l'expert alors qu'il l'a depuis 24 h. Il était pourtant convenu qu'il nous téléphone sitôt reçu.

1 (66)Acte 4): LHommàmoi désire garder notre Titine. L'écart entre le prix de sa remise en état et celui de son "épave" étant minime, le gentil expert nous propose de la faire réparer.

1 (12)Acte 5): Nous envisageons d'attendre dans l'Est le temps que notre Titine soit réparée mais le garagiste se fout toujours de notre g**le. Il ne nous donne qu'un délai de réparation approximatif de 3 à 4 semaines minimum (sans compter le passage au contrôle technique en présence de l'expert) et ne nous prête un véhicule de courtoisie que pour deux jours... Et on fait comment, nous, encacafougner chez Bellemèràmoi, dans un bled où il y a tout juste une boulangerie?

1 (7)Acte 6)
: La mort dans l'âme, nous décidons de laissez notre magnifique Titine en épave et l'assistance prévoit une voiture de location pour redescendre chez nous.

Fou (2)Acte 7)
: Il m'est impossible de m'assoir à l'arrière du taxi qui doit nous amener à Metz chercher la nouvelle voiture de location: la conductrice doit d'abord enlever les papiers qui jonchent la banquette et le sol. Pendant le trajet, cette même personne se permet de décrocher son téléphone portable alors qu'elle n'a ni kit main libre, ni oreillette.  Elle répond même à un appel de sa maman alors que la voiture roule en plein carrefour du centre de Metz .

helpActe 8)
: Au centre de location, nous laissons 1300 euros de caution pour avoir un véhicule dont l'extérieur est pire que celui de feu notre pauvre titine accidentée: pas un seul morceau de sa carrosserie n'a échappé à une beigne quand il n'y a pas d'énormes rayures! Dans la foulée, ce même centre de location nous retirera indûment 95 euros.

mot animé (34)Acte 9)
: Nous voici enfin arrivés à bon port et nous roulons maintenant en pédibus. il nous faut donc acheter d'urgence une nouvelle voiture. Quand on sait que LHommàmoi et moi, au bout de 6 ans, ne sommes toujours pas arrivés à nous mettre d'accord sur le choix du nouveau canapé, clic et, et ben on se doute que ce n'est pas gagné hein!!! Mais vous en saurez plus la semaine prochaine.

 

 

 

 

Du coup, ben vé, je manque cruellement de temps. Je vais donc privilégier mes visites chez vous plutôt que la réponse à vos gentils commentaires. Ai-je raison???