Qu'on se le dise: j'ai horreur des fleurs car elles attirent les horribles papitrucs (clic là). Dans mon p'tit' jardin, sur la terrasse, on ne trouve donc que des plantes...

Sans titre 2

Sans titre 5

Ces plantes là, et bé c'est mon grand jardinierdamour qui s'en occupe et pour cause: je suis bien incapable de penser à leur donner à boire!!! Peuchère, elles auraient vite fait de passer de vie à trépas. Le seul coin dont je m'occupe, c'est le p'ti'bout'd'jardin de derrière, là où les plantes se débrouillent toute seule... Je regarde donc pousser:

Sans titre 1

Sans titre 8

  Bon quand je dis que je les regarde pousser, c'est façon de parler hein, non parce qu'en général, je taille juste tout ce qui me gêne. Pour le rosier, c'est un peu différent, je l'aime bien moi, mon p'ti'rosier et dés l'hiver venu, il a droit à une coupe un peu spéciale: je taille tout ce qui dépasse de 40cm!  Il est costaud mon p'tit'rosier et chaque année, il repousse un peu plus beau...

Sans titre 6

Je pense qu'il aurait pu continuer sa vie ainsi mais, en rentrant de nos dernières vacances, j'ai vu qu'il commençait à pâlir un peu et ces boutons n'étaient plus aussi beaux. "Ah zut alors, me suis-je dit dans ma p'tit'tête, il faudrait peut-être tailler toutes ses fleurs fanées". Ni une, ni deux, j'appelle au secours l'époux d'une jardinière hors pair: "comment qu'on fait s't'plait?", et ni deux, ni trois hop, je reçois les précieux conseils de sa Jonquille. Voici donc comment, grâce à elle, je suis devenue la pro du taillage de rosier!!!

Sans titre 7   
                                          
Un grand merci Jonquillefleur, grâce à toi, les roses sont magnifiques!

P1000006

 *Cliquez sur les photos pour les voir en grand.

 

 

 

 

 

 

L'agave américana me gave: grâce à ses racines très prolifiques, il s'étale, il s'étale et il s'étale!!!!